La composition des compléments alimentaires

Il existe des centaines de composants différents pour les compléments alimentaires. Toutefois, sept grandes familles ressortent classiquement :

Chaque composant doit être regardé à la loupe afin de comprendre au mieux les effets recherchés par l'absorption d'un tel complément alimentaire.

Les substances – vitamines, minéraux, plantes – autorisées dans les compléments alimentaires ainsi que les doses journalières maximales répondent à une réglementation (sachant qu'une substance peut être définie comme médicament ou comme complément alimentaire en fonction de sa dose). Cela permet, par ailleurs, d'éviter d'éventuels surdosages (lorsqu'on prend trop de compléments en même temps, notamment) ou contre-indication.

Exemple : la curcumine (curcuma) et la pipérine (poivre) sont souvent associées dans les compléments à visée anti-­inflammatoire, car la seconde favorise l’assimilation de la première – de même, il est conseillé de les consommer avec un corps gras – on évitera pourtant de les associer en cas d’hyperperméabilité intestinale à cause du mécanisme d’action de la pipérine qui pousse les jonctions serrées à ­s’ouvrir, aggravant la perméabilité intestinale.

Aussi dans la rubrique :

Tout sur les compléments alimentaires

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider

Liens rapides